Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog géopolitique de D. Giacobi

L’ICONOCLASME DE DAECH S’AMPLIFIE A L’ÉTÉ 2015

LA TRISTE LITANIE DES DESTRUCTIONS DES VESTIGES HISTORIQUES ET ARCHÉOLOGIQUES DU MOYEN-ORIENT PAR DAECH SE POURSUIT

L’ICONOCLASME DE DAECH S’AMPLIFIE A L’ÉTÉ 2015

1°) Mars 2015 : L'EI – Etat Islamique - détruit un monastère du 4e siècle en Irak

Le monastère de Mar Behnam, au sud-est de la ville de Mossoul, contrôlé par les djihadistes depuis l’été 2014, a été dynamité Daesh. 

Dans le cadre de la guerre des médias entamée sur les réseaux sociaux par Daesh la nouvelle a été annoncée par les djihadistes eux-mêmes. était l’un des plus anciens vestiges du passé chrétien en terre d’Irak. Ils ont aussi annoncé avoir « débarrassé » une église et un cimetière de Mossoul de tous les signes « inclinant à l’idolâtrie ». Les croix ont été remplacées par le drapeau noir et les statues et images saintes vandalisées.

L’ICONOCLASME DE DAECH S’AMPLIFIE A L’ÉTÉ 2015

Le monastère de Mar Behnam fut érigé en l’honneur de saint Behnam et de sa sœur, assassinés par leur propre père, le roi assyrien Sennacherib II, qui rejetait leur conversion au christianisme. Poussé par le remord, il aurait posé lui-même les fondations du monastère en 372. Depuis sa restauration en 1986, il était visité par des milliers de chrétiens et de musulmans. Après l’arrivée d’EI en juillet 2014, les moines durent fuir au Kurdistan selon le récit du père Charbel Issa, prieur du monastère. Après avoir abattu les croix et brûlé des manuscrits, le dynamitage a été décidé en mars 2015.

L’organisation terroriste poursuit ainsi son objectif avoué : détruire toute trace de la présence chrétienne en Irak. C’est aussi un moyen de détourner l’attention des médias des revers militaires que subit l’EI sur le terrain face à l’armée irakienne appuyée par les milices chiites, notamment à Tikrit. Plusieurs charniers de corps de soldats irakiens assassinés par l’EI ont été découverts, ce qui alimente l’esprit de vengeance des chiites irakiens contre leurs compatriotes sunnites. Le même but est recherché par le djihad sur Internet. Les hackeurs de l’EI ont par exemple dévoilé l’identité de 100 soldats américains avec cet appel: « Tuez-les dans leur propre pays, décapitez-les dans leurs maisons, poignardez-les dans la rue » 

Comprendre la domination de l'Etat islamique en 7 minutes   :

2°) 20 août 2015 : L'EI – Etat Islamique - détruit le monastère syriaque catholique  de Saint Elian à al-Qaryataïne", localité de la province de Homs, datant du 5e siècle, dans le centre de la Syrie :

Le monastère syriaque catholique  de Saint Elian à al-Qaryataïne

Le monastère syriaque catholique de Saint Elian à al-Qaryataïne

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a informé les médias du monde entier que le 20 août l'EI a détruit le monastère dont s’était emparé les jihadistes le 5 août. "Au moyen de bulldozers, ils ont détruit le monastère sous prétexte que les gens y adoraient un (autre) dieu que Dieu" a déclaré Rami Abdel Rahmane, directeur de l'Observatoire.

C’est l’EI qui a diffusé sur Twitter les photos du monastère et des bulldozers le détruisant.

L’ICONOCLASME DE DAECH S’AMPLIFIE A L’ÉTÉ 2015
L’ICONOCLASME DE DAECH S’AMPLIFIE A L’ÉTÉ 2015

Le monastère était dédié à un saint de Homs martyrisé par les Romains pour avoir refusé d'abjurer le christianisme, c’était un lieu de pèlerinage et de dialogue entre religions et la ville d’al-Qaryataïne était un symbole de coexistence entre chrétiens et musulmans. Le 5 août l'EI a enlevé 230 personnes, dont des dizaines de chrétiens. L'OSDH rapporte que 48 d'entre elles ont été libérées et 110 transférées vers la place-forte de l’EI à Raqa. On  est sans nouvelle des 70 autres. 

L’ICONOCLASME DE DAECH S’AMPLIFIE A L’ÉTÉ 2015

3°) 22 août 2015 : la destruction du site de Palmyre a commencé : le temple de Baalshamin a été détruit à l’explosif.

3.1 - Le 18 août l’EI a décapité l’ancien chef des Antiquités de Palmyre, Khaled al-Assaad, âgé de 82 ans, dont l’érudition était connue du monde entier - il avait dirigé pendant cinquante ans le site des ruines romaines de Palmyre - ; l’EI l’accusait d’avoir caché et mis à l'abri des centaines d’œuvres du Musée de Palmyre. Son corps a été accroché à une colonne antique d'une des places de la ville. La directrice générale de l'Unesco, Irina Bokova, s'est dit "indignée" par "cet acte abominable".

L’EI décapite l’ancien directeur du site archéologique de Palmyre :

 

3.2 - Le 22 août les djihadistes de l’État islamique (EI) ont frappé un nouveau coup en faisant exploser le temple de Baalshamin sur le site de Palmyre classée au patrimoine de l'humanité de l'Unesco et surnommée «la perle du désert», dont l’EI a pris le contrôle en mai 2015. Oasis au milieu du désert à 250 km au nord-est de Damas, la ville fut l'un des plus grands foyers culturels du monde antique, au carrefour de plusieurs civilisations.

L'EI voit dans les oeuvres religieuses préislamiques, notamment les statues, des signes d'idolâtrie. Près de 300 sites archéologiques et historiques syriens ont été endommagés, détruits ou pillés depuis le début du conflit débuté il y a quatre ans selon l'UNESCO, notamment les ruines des cités antiques de Hatra et Nimrud, le saccage du musée archéologique de Mossoul. A Palmyre, ils n'avaient détruit que quelques monuments affirmant que les touristes étrangers  pouvaient continuer à s'y adonner au paganisme.

C’est Maamoun Abdulkarim, directeur général des Antiquités et des musées de Syrie, qui a donné l’information à l'AFP : « Daesh a placé aujourd'hui une grande quantité d'explosifs dans le temple de Baalshamin avant de le faire exploser. Le bâtiment est en grande partie détruit … la "cella" (partie close du temple) a été détruite et les colonnes autour se sont effondrées. Il a ajouté : nos plus sombres prédictions sont malheureusement en train de se réaliser. Les djihadistes ont commis des exécutions dans le théâtre antique, ils ont détruit en juillet la fameuse statue du Lion d’Athéna, qui se trouvait à l'entrée musée de Palmyre et ont transformé le musée en tribunal et en prison.»

L'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) a confirmé cette destruction. 

L’ICONOCLASME DE DAECH S’AMPLIFIE A L’ÉTÉ 2015

Le temple de Baalshamin, dieu du ciel phénicien - associé à Aglibôl (dieu de la lune) et à son frère cadet Malkbêl (dieu du soleil) -, un des temples le plus important du site de Palmyre, a été érigé en l'an 17 puis agrandi et embelli par l'empereur romain Hadrien en 130.

Mes articles sur la question de l'iconoclasme :

 

http://www.hgsavinagiac.com/article-mali-28-janvier-2013-reflexion-des-medias-sur-la-destruction-du-patrimoine-culturel-par-les-islam-114833719.html

http://www.hgsavinagiac.com/article-mali-tombouctou-la-destruction-du-patrimoine-par-les-islamistes-s-est-poursuivie-jusqu-a-l-arrivee-114820033.html

http://www.hgsavinagiac.com/article-appel-au-secours-en-afghanistan-apres-bamiyan-mes-aynak-le-patrimoine-architectural-bouddhiste-110911813.html

http://www.hgsavinagiac.com/article-iconoclasme-des-islamistes-detruisent-des-temples-bouddhistes-au-bangladesh-le-choc-des-civilisat-110907097.html

http://www.hgsavinagiac.com/article-francois-hollande-denonce-la-destruction-du-patrimoine-culturel-de-l-humanite-110902249.html

http://www.hgsavinagiac.com/article-libye-somalie-tombouctou-et-bamiyan-la-destruction-des-mausolees-soufis-ou-le-retour-de-l-iconocl-109616255.html

http://www.hgsavinagiac.com/article-la-somalie-de-al-shabbaab-bamiyan-et-tombouctou-ou-le-retour-de-l-iconoclasme-art-et-politique-109569402.html

http://www.hgsavinagiac.com/article-le-site-des-bouddhas-de-bamiyan-peut-il-renaitre-chroniques-du-vandalisme-109360760.html

http://www.hgsavinagiac.com/article-memoires-rivales-et-choc-des-civilisations-chronique-de-la-destruction-des-bouddhas-de-bamiyan-en-afghanistan-par-les-talibans-50911957.html

Le point sur les Bouddhas de Bamiyan et sur Mes Aynak

http://www.hgsavinagiac.com/article-le-site-des-bouddhas-de-bamiyan-peut-il-renaitre-chroniques-du-vandalisme-109360760.html

http://www.hgsavinagiac.com/article-memoires-rivales-et-choc-des-civilisations-chronique-de-la-destruction-des-bouddhas-de-bamiyan-en-afghanistan-par-les-talibans-50911

http://www.hgsavinagiac.com/article-appel-au-secours-en-afghanistan-apres-bamiyan-mes-aynak-le-patrimoine-architectural-bouddhiste-110911813.html

http://www.hgsavinagiac.com/article-iconoclasme-des-islamistes-detruisent-des-temples-bouddhistes-au-bangladesh-le-choc-des-civilisat-110907097.html

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article