Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog géopolitique de D. Giacobi

ICONOCLASME : LES DJIHADISTES DE L’ETAT ISLAMIQUE (E.I.) DETRUISENT LA TOMBE DU PROPHÈTE JONAS, SITE SACRE CHIITE.

Après l’Afghanistan, la Somalie et le Mali, l’iconoclasme de l’islam radical s’abat sur l’Irak et la Syrie. 

Destr tombeau de Jonas jt 2014.capt.ecran b

  LE SITE DES BOUDDHAS DE BAMIYAN PEUT-IL RENAÎTRE ? CHRONIQUES DU VANDALISME


MALI : TOMBOUCTOU: DESTRUCTION DES MAUSOLEES HISTORIQUES; ART ET POLITIQUE : LE VANDALISME A L’ŒUVRE

 

MALI: TOMBOUCTOU, LA SOMALIE DE AL-SHABBAAB ET BAMIYAN ET ; OU LE RETOUR DE L’ICONOCLASME : ART ET POLITIQUE

 

MALI : TOMBOUCTOU, LIBYE, SOMALIE ET BAMIYAN, LA DESTRUCTION DES MAUSOLEES SOUFIS OU LE RETOUR DE L’ICONOCLASME : ART ET POLITIQUE

 

MALI : LIVRES BRÛLÉS…HOMMES MENACÉS, DE L’ANTIQUITE AUX SALAFISTES DU MALI OU LIBYE … ET A RAY BRADBURY: ICONOCLASME et « BIBLIOCLASME »

 

MALI : FRANCOIS HOLLANDE DENONCE LA DESTRUCTION DU PATRIMOINE CULTUREL DE L’HUMANITE

 

ICONOCLASME : DES ISLAMISTES DETRUISENT DES TEMPLES BOUDDHISTES AU BANGLADESH, LE CHOC DES CIVILISATIONS SOUS LES FEUX DE L’ACTUALITE

 

APPEL AU SECOURS EN AFGHANISTAN : APRES BAMIYAN, MES AYNAK, LE PATRIMOINE ARCHITECTURAL BOUDDHISTE A NOUVEAU MENACE.

 

MALI: TOMBOUCTOU, LA DESTRUCTION DU PATRIMOINE PAR LES ISLAMISTES S'EST POURSUIVIE JUSQU'A L'ARRIVEE DES TROUPES FRANCO-MALIENNES : Biblioclasme et iconoclasme à l'oeuvre

 

MALI -28 janvier 2013 - Réflexion des médias sur la destruction du patrimoine culturel par les Islamistes : Revue de presse

 

L’Etat islamique (E.I.) sunnite, a mis sous son contrôle une partie de la Syrie et de l’Irak.  Son chef Abou Bakr Al-Baghdadi y a restauré le califat et poursuit son entreprise de normalisation, terrorisant la population et s’en prenant à tous les lieux religieux hors de leur mouvance spirituelle.

Territoires sous controle EIIL (Co) les Echos.frSunnites & Chiites au Moy-Orient (Co) Les Echos.fr 

 

Après avoir imposé la Charia à la population de Mossoul,  au Nord de l’Irak, qu'ils contrôlent depuis juin 2014, comme au Mali, les djihadistes ont entamé dans la ville une campagne de destruction de tout le patrimoine anti-islamique, considéré « haram » (interdit), selon leurs critères (présences chiite et chrétienne).

MALI: TOMBOUCTOU, LA DESTRUCTION DU PATRIMOINE PAR LES ISLAMISTES S'EST POURSUIVIE JUSQU'A L'ARRIVEE DES TROUPES FRANCO-MALIENNES : Biblioclasme et iconoclasme à l'oeuvre

Destr tombeau de Jonas jt 2014.capt.ecran cJeudi 24 juillet 2014, ils ont fait exploser – information donnée par C.N.N. et The Guardian - à Mossoul le mausolée réputé pour abriter la tombe du prophète biblique et coranique Jonas (Nabi Younès ou  Yunus en arabe). Ce lieu de pèlerinage chiite était construit sur un site archéologique très ancien  et il n’en reste qu'un tas de pierres. Le sanctuaire de cette figure religieuse a été « réduit en poussière », déplore auprès de l’AFP un officiel. Son mausolée bâti sur un site archéologique remontant à l’époque mésopotamienne (8ème s. avant Jésus-Christ) était considéré comme l’un des plus vieux vestiges historiques de Mossoul. Vêtus de cagoules et de manteaux noirs, des militants de l'E.I. ont détruit à coups de marteaux des pierres tombales veilles de plusieurs siècles. Une mosquée avait été construite sur le lieu où il aurait été enterré à Mossoul, de nombreux pèlerins venus du monde entier y convergeaient. Elle avait été rénovée dans les années 1990.

Destr tombeau de Jonas jt 2014.capt.ecran aSelon les habitants, cités par l'agence Associated Press, les militants de l’E.I. ont demandé à toutes les personnes présentes d'évacuer le lieu saint chiite, au motif que l'endroit serait devenu un lieu d'apostasie (renoncement à la vraie doctrine musulmane) et non plus de prière. Les membres ont interdit l’accès du lieu de culte avant d’y installer des explosifs et les faire exploser, ont indiqué des témoins de la scène qui préfèrent rester anonymes. Sur les images, on peut voir le bâtiment entièrement soufflé par la déflagration qui a également endommagé des maisons alentour. Cette mosquée était bâtie sur un site archéologique remontant à l’époque mésopotamienne pré-islamique du 8e siècle avant Jésus-Christ, considéré comme l'emplacement où aurait été enterré Jonas, prophète cité à la fois par le Coran et par la Bible.

Cette démolition "est encore une nouvelle démonstration de l'intention de ce groupe terroriste de détruire le patrimoine et l'identité" de l'Irak, a estimé l'envoyé de l'ONU dans le pays, Nickolay Mladenov. Le chef chiite Moqtada Sadr, dont les partisans ont pris les armes pour protéger les lieux saints menacés, a également condamné la destruction du sanctuaire de Jonas. "Il était un prophète de toutes les religions", a déclaré M. Sadr dans un communiqué. Ceux qui ont détruit le lieu saint "ne méritent pas de vivre", a-t-il affirmé.

Michel Ang Jonas (Co)Wikipedia Jonas rejete par la baleine Bible de Jean XXII (Co) Wikiped

Dans les trois religions monothéistes – juive, chrétienne et musulmane - , le prophète Jonas, figure centrale du Livre de Jonas, révéré par les Musulmans et les Chrétiens, est connu pour avoir été recueilli dans le ventre d’un gros poisson - une baleine pour certains, un cachalot pour d’autres - après avoir été jeté à la mer par des marins affolés par une tempête causée par le refus de Jonas d’obéir au plan de Dieu.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jonas

Chapiteau abbaye Mozac Jonas(Co)WikipediaLes autorités ont également indiqué dans un journal local que  le mausolée du prophète Daniel avait été bombardé, rapporte le site anglophone Al-Arabiya.

Selon un porte-parole des autorités de la ville de  Ninevah, les rebelles auraient détruit le tombeau du prophète Seth (Shayth ou Nabi Chith)Dans la tradition juive, islamique et chrétienne, Seth est le troisième fils d'Adam et Eve.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Seth_(Bible)

Seth par Zhdan Dementiyev (1630)St. Cyril-Belozersky Co WiSami al-Massoudi, directeur-adjoint de l'Office des biens religieux chiites, a confirmé la destruction du sanctuaire, et ajouté que les djihadistes avaient emporté des objets qui s'y trouvaient. "Ces gens suivent cette doctrine religieuse impossible selon laquelle ils doivent détruire ou tuer toute chose ou personne qui diffère de leurs vues", a-t-il déclaré. "Cela n'a tout simplement rien à voir avec l'islam", a-t-il insisté.

 

La religion sunnite radicale condamne la vénération des tombes et des reliques, rejette toutes les autres branches de l'islam.

Le 24 juillet 2014 un lieu de culte (la mosquée de l’imam Aoun Bin Al-Hassan) a également été détruit non loin. «Le groupe a menacé de détruire tout sanctuaire qui lui paraîtrait non-islamique» toujours selon C.N.N.

Les djihadistes ont déjà détruit plusieurs mosquées chiites ainsi que des églises chrétiennes.

C’est une façon de défier la communauté internationale tout en anéantissant tout ce qui va à l’encontre de leur religion et idéologie radicales.

Depuis juin 2014 les membres de l’EI ont détruit ou endommagé plusieurs mosquées et mausolées  chiites mais aussi sunnites à Mossoul, seconde plus grande ville d'Irak et à Tal Afar à environ 50 kilomètres de Mossoul où 7 lieux de culte ont été détruits en juin selon CNN et un rapport de Human Rights Watch.

Le palais épiscopal des Syriens catholiques de Mossoul et la cathédrale Al-Taheera ont également été incendiés et les chrétiens sont chassés de la ville

 

53 corps ont été découverts dans une zone agricole à l'extérieur de la ville de Hilla, au sud de Bagdad, le 9 juillet. Selon un officier de police et un médecin, les morts avaient tous entre 25 et 40 ans. Bien que les motifs de cette tuerie restent à déterminer, elle rappelle les bains de sang que l'Irak a connu entre 2006 et 2007 : des milices chiites et des groupes Sunnites massacraient impitoyablement les membres des autres cultes, les corps étaient abandonnés le long des routes et canaux. Or depuis 2014 tensions sectaires et assassinats ont repris à large échelle. 

 

Sur le plan sociétal l'Etat islamique en Irak a obligé les propriétaires de magasin de mode de la ville de Mossoul à voiler les mannequins en vitrines. Selon les extrémistes islamiques, une interprétation stricte de la charia interdit les statues ou les oeuvres d'art représentant la forme humaine.

L'Etat islamique (E.I) a dressé un code vestimentaire pour les femmes de Mossoul qui doivent porter un voile couvrant le visage, les contrevenantes s'exposant à un châtiment sévère. "Ce n'est pas une restriction de la liberté des femmes, il s'agit de les empêcher de tomber dans l'humiliation et la vulgarité", selon un communiqué l' E.I qui entend les protéger des regards : "Quiconque ne se tient pas à son devoir et ne cherche que la séduction devra répondre de ses actes et sera sévèrement puni afin de protéger la société de toute nuisance, maintenir les impératifs religieux et la protéger de la débauche". Un imam de Mossoul a raconté à l'agence Reuters que des hommes armés l'avaient obligé à lire cette déclaration devant les fidèles réunis à la mosquée. L'E.I. exige des femmes de Mossoul qu'elles se couvrent mains et pieds, privilégient les vêtements amples et ne se parfument pas. L'obligation de porter un voile couvrant l'ensemble du visage s'applique également aux mannequins en vitrine des boutiques de vêtements. Les femmes ont par ailleurs interdiction de marcher dans la rue sans être accompagnées par un homme.

mannequins voiles (Co)A.P.Les djihadistes entendent aussi bannir toute référence culturelle jugée non-islamique. Ils ont notamment fermé les écoles des beaux-arts et d'éducation physique de Mossoul, abattu des statues de poètes célèbres, interdit la cigarette et le narguilé.

L'E.I., d'obédience sunnite radicale, considère les chiites comme des infidèles et a ordonné aux chrétiens de Mossoul de se convertir à l'islam ou de payer un impôt religieux, les réfractaires sont menacés de mort.

 

Sitographie :

http://www.lefigaro.fr/international/2014/07/25/01003-20140725ARTFIG00328-quand-les-djihadistes-s-en-prennent-au-patrimoine-culturel.php

http://www.lemonde.fr/proche-orient/video/2014/07/25/irak-l-ei-pulverise-un-lieu-de-pelerinage-musulman-a-mossoul_4463135_3218.html

http://www.saphirnews.com/Irak-des-tombes-de-prophetes-detruites-par-l-Etat-islamique-video_a19367.html

http://www.atlantico.fr/pepites/irak-images-militants-etat-islamique-detruisant-pierres-tombales-dont-celle-prophete-jonas-1659244.html

http://www.slate.fr/story/90307/eiil-detruit-tombe-jonas

http://www.lorientlejour.com/article/878047/irak-les-jihadistes-de-daech-dynamitent-un-sanctuaire-chiite-a-mossoul.html

http://www.fait-religieux.com/en-bref-1/2014/07/26/en-irak-l-etat-islamique-detruit-la-tombe-du-prophete-jonas

 

http://www.7sur7.be/7s7/fr/1734/Irak/article/detail/1960853/2014/07/25/L-Etat-islamique-fait-voiler-les-mannequins-en-vitrine.dhtml

http://www.romandie.com/news/Les-femmes-de-Mossoul-obligees-de-se-voiler-tout-le-visage_RP/501331.rom

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article