Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Blog géopolitique de D. Giacobi

SECTES ET DERIVES SECTAIRES : Comment s'informer ?

Secte en Californie :

§
 La Miviludes  - Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires -

           http://www.miviludes.gouv.fr/

 

§  L’ Observatoire indépendant des sectes :

   * Revue de presse :

        + Depuis janvier 2009 :

           http://www.prevensectes.com/nouveau.htm

        + Avant janvier 2009 et depuis 1996

           http://www.prevensectes.com/nouv08.htm

 

     * Pour ne pas se laisser piéger par les sectes :

http://www.prevensectes.com

 

      *  Rechercher sur ce site :

           http://www.prevensectes.com/search.htm

 

§  L’UNADFI -L'Union nationale des associations de défense des familles et de l'individu victimes de sectes-

      http://www.unadfi.org/

 

§  Sur Wikipédia :

 


http://fr.wikipedia.org/wiki/Secte

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Commission_parlementaire_sur_les_sectes_en_France

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/UNADFI


 















COMMENT  S’INFORMER SUR LES SECTES ?

Le mot secte a d'abord désigné  (Wikipédia)

      § soit un ensemble d'hommes et de femmes partageant une même doctrine philosophique, religieuse etc.

      § soit un groupe plus ou moins important de fidèles qui se sont détachés de l'enseignement officiel d'une Église et qui ont créé leur propre doctrine.

      § Une secte peut aussi désigner une branche d'une religion, une école particulière. En ce sens, ce mot n'a rien de péjoratif.

 

Cependant ce terme a pris une dimension polémique, et désigne de nos jours un groupe ou une organisation, le plus souvent à connotation religieuse, dont les croyances ou le comportement sont jugés obscurs ou malveillants par le reste de la société. Généralement, les responsables de ces groupes sont accusés d'une part de brimer les libertés individuelles au sein du groupe ou de manipuler mentalement leurs disciples, afin de s'approprier leurs biens et de les maintenir sous contrôle, et d'autre part d'être une menace pour l'ordre social.

 

Cette connotation négative de "secte" est récusée par la plupart des groupes visés, ainsi que par certains juristes et sociologues. Pour dénoncer des activités éventuellement néfastes de certains groupes, l'expression dérive sectaire est devenue récemment la formule officielle de certaines structures gouvernementales comme la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (MIVILUDES).

 

Enfin, le mot "sectaire" est passé dans le langage courant et désigne une personne fermée à toute discussion, prompte à rejeter autrui, à le mépriser et à le catégoriser.

 

"La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi l’exercice des droits naturels de chaque homme n’a de bornes que celles qui assurent aux autres membres de la société, la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi."

Article 4 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen

 



















Identifier le risque sectaire :
(Miviludes)

 


§ Les critères de la dérive sectaire :

Respectueux de toutes les croyances et fidèle au principe de laïcité, le législateur s’est toujours refusé à définir les religions. Pour les même raisons, il n’existe aucune définition des notions de "secte" ou de "dérive sectaire".

Face à l’impossibilité de définir ces notions, la commission d’enquête parlementaire de 1995 a retenu les critères suivants pour les appréhender et les caractériser :

– la déstabilisation mentale ;

– le caractère exorbitant des exigences financières ;

– la rupture avec l’environnement d’origine ;

– l’existence d’atteintes à l’intégrité physique ;

– l’embrigadement des enfants, le discours antisocial, les troubles à l’ordre public ;

– l’importance des démêlés judiciaires ;

– l’éventuel détournement des circuits économiques traditionnels ;

– les tentatives d’infiltration des pouvoirs publics.

 

§ Déceler l’influence sectaire dans le comportement d’un proche :

l’adoption d’un langage propre au groupe ;
- la modification des habitudes alimentaires ;
- le refus de soins ;
- une situation de rupture avec la famille ou le milieu social ;
- un engagement exclusif pour le groupe ;
- une soumission absolue, un dévouement total aux dirigeants ;
- la perte d’esprit critique et la réponse à toutes les interrogations existentielles.

 

§ Comment réagir à l’égard d’un proche embrigadé dans une secte ?

- s’informer sur le groupe fréquenté par la personne : ses rites, sa philosophie, son vocabulaire ;
respecter la personne et tenter de lui faire prendre conscience des contrevérités dans les doctrines proposées ;
rester ouvert au dialogue et ne pas la culpabiliser.

 Maintenir le lien en entretenant des contacts aussi fréquents et amicaux que possible ; 
            en valorisant ce qu’elle représente pour son entourage familial et social ;

            en évoquant les souvenirs positifs partagés.

Être prêt à l’accueillir si elle décide de sortir du groupe

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article